Question:
Pourquoi les mérovingiens étaient-ils si vilipendés?
New Alexandria
2012-10-27 07:47:06 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je m'intéresse à l'état du royaume franc à l'époque du pic mérovingien, avant sa déposition.

J'ai entendu des allusions à un style de vie somptueux, mais je suppose que c'est à peu près de la même manière que les gens d'aujourd'hui malgré les «1%» en faisant la distinction entre 'les riches' et 'l'obscène.' Était-ce cette raison, ou autre chose, qui les a rendus si vilipendés?

Quelle est la question exactement? Pourquoi ont-ils été déposés?
C'est un "Quand avez-vous arrêté de battre votre femme?" question - quelle preuve y a-t-il que les mérovingiens ont été vilipendés? Par qui ont-ils été insultés?
@PieterGeerkens: L'OP (contrairement à la plupart d'entre nous), est une femme. Donc, bien que votre commentaire soit bien pris, j'utiliserais une autre métaphore.
Trois réponses:
#1
+13
Olivier
2014-01-20 21:26:29 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Si l'on interprète cette question comme Pourquoi les mérovingiens ont-ils été si vilipendés au sommet de leur puissance? , alors la réponse est simple: ils ne l'étaient pas. À l'apogée de leur pouvoir, les royaumes francs étaient les entités géopolitiques les plus puissantes d'Europe occidentale, étaient reconnus comme tels et leurs rois étaient traités en conséquence.

The frankish kingdom under Clotaire the First

Le début Les Carolingiens ont insulté les Mérovingiens pour amener le Pape à légitimer leur dynastie en tant que rois, et pas seulement dirigeants, des royaumes francs. Cela s'est finalement produit lorsque le pape Zachary déposa Childéric III en 751 dans ce qui ne peut être décrit que comme une très bonne opération pour les deux: Pépin gagna la légitimité qu'il recherchait tandis que Zachary assurait la domination de l'Église catholique sur les royaumes francs (alors que les Francs avaient Chrétiens depuis plusieurs siècles à ce moment-là, les évêques francs du 8ème siècle avaient une réputation d'indiscipline frisant l'hérésie, voir par exemple Aldebert, ainsi que de vénalité et les seigneurs francs étaient assez tentés de confisquer les terres de l'Église quand ils en ont besoin, voir par exemple l'affaire portée à l'attention de Zachary par Boniface avant et pendant le Concilium Germanicum ). De plus, il gagna un puissant allié capable de contrer la menace militaire des Lombards sous lesquels il se trouvait.

Enfin, l'historiographie républicaine française (voir par exemple Michelet) aimait aller de manière absurde à se moquer des défunts Mérovingiens, en partie parce qu'en tant que rois sans royaumes ils avaient dans la vue du XIXe siècle républicains français tous les vices des rois et aucune de leurs vertus (l'incarnation de la Nation française), en partie dans la répétition de la propagande carolingienne, en partie à cause du fait contingent que Dagobert Ier (en fait l'un des plus puissants roi d'Europe occidentale au VIIe siècle) aurait été assez maladroit, tout comme Louis XVI, et est donc devenu le héros d'une chanson très populaire pendant la Révolution française (la popularité de la chanson, en tant que rime pour enfants, perdure à ce jour , pour que les enfants français sachent se moquer des Mérovingiens bien avant de savoir ce qu'est un mérovingien, ou en fait ce qu'est un royaume).

Bravo, excellente réponse. Juste une petite bribe: la domination du christianisme était-elle vraiment mise en doute en France au milieu du 8ème siècle? Sinon, la motivation du pape Zachary était probablement un peu différente. +1 de toute façon, bien sûr.
@FelixGoldberg Oui, vous avez raison, ma formulation n'a pas été utile. La foi chrétienne était toute dominante et non contestée, cependant, la domination d'une Église catholique hiérarchisée et organisée avec le Pape comme sommet était moins claire. J'ai mis à jour la réponse pour rendre cela plus clair. Merci encore.
Pour un exemple de propagande carolingienne, voir ici: http://history.stackexchange.com/questions/11468/who-were-the-tyrants-that-charles-martel-crushed
#2
+4
kjo
2014-01-23 07:51:24 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je ne sais pas si les Mérovingiens ont toujours été vilipendés. Selon Paul Freedman, même lorsqu'ils étaient assez faibles et inefficaces en tant que dirigeants, ils jouissaient toujours du prestige qui découlait du fait d'avoir "le sang de Clovis [coulant] dans leurs veines". De toute évidence, au moins, Clovis était encore vénéré plusieurs générations après sa mort. Freedman suggère que le déclin des Mérovingiens était au moins en partie lié à leur capacité décroissante à «ramener le pillage», pour ainsi dire, autrefois le fruit à portée de main (possible alors que l'infrastructure économique et administrative laissée par l'empire romain continué) avait été choisi, et les autres avaient compris.

#3
-3
Tom Au
2013-03-17 03:51:02 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les Mérovingiens ont aidé à démarrer le système féodal. Ils étaient en fait des rois faibles. Ils se sont donc appuyés sur une hiérarchie de nobles pour les aider. Pour récompenser ces gens, ils leur ont «cultivé» des parcelles de terre d'une manière que nous appellerions maintenant des «fiefs».

La féodalité était impopulaire parce que c'était une manière coûteuse et maladroite de gouverner. La plupart des gens (au premier millénaire) ne craignaient pas de soutenir les rois. Mais la féodalité a créé toute une CHAÎNE de suzerains, chacun prenant sa coupe sur le dos des paysans pauvres. (Le «1%» d'aujourd'hui peut créer un «nouveau système féodal», avec une nouvelle hiérarchie, et s'ils sont irrités, c'est peut-être la raison pour laquelle.)

Le féodalisme a fait des gens (en particulier des paysans pauvres) souhait pour "le bon vieux temps". Les Mérovingiens ont mis fin au «bon vieux temps» plus tôt que les rois d'autres régions d'Europe.

Voici un lien vers l'un de mes messages sur un autre site qui établit des parallèles entre l'original et le «nouveau» féodalisme. http://seekingalpha.com/instablog/399221-tom-au/35971-why-a-new-feudalism-is-plausible

Je suis désolé mais c'est un -1. Cette réponse est malheureusement anachronique et remplie de suppositions infondées. (1) Le système féodal a été mis en place pour la première fois par Charlemagne ou, sans doute, Charles Martel (et même Charlemagne aurait à peine reconnu le système féodal, disons, du XIIe siècle) (cf., disons, Ganshof) juste après * le Mérovingiens. (b) Je ne pense pas qu'il soit logique de dire "le féodalisme était impopulaire" - il n'y avait pas de sondages d'opinion ou de boutons de réponse à l'époque. Vous semblez supposer une certaine forme d'opinion publique au Moyen Âge - qui n'existait pas vraiment. TBC
(c) Êtes-vous sûr que la chaîne de commandement féodale était plus coûteuse à soutenir que la bureaucratie romaine tardive élaborée et oppressive? Et comment faire de telles comparaisons (on peut difficilement traduire en dollars de 1990, n'est-ce pas?). (d) Quels sont les «bons vieux jours» auxquels vous faites allusion? L'Empire romain tardif? Même si nous supposons que c'était mieux pour les paysans, pouvons-nous être sûrs qu'ils ont conservé une mémoire de groupe spécifique de l'ancien temps? Jusqu'où un groupe peut-il se souvenir de quoi que ce soit, en l'absence de textes écrits? Et je ne me souviens pas d'une tradition orale sur le bon vieux temps romain.
@FelixGoldberg: En fait, c'étaient les souvenirs des pays baltes (par exemple les Estoniens), qui se souvenaient de «l'âge d'or» ou de la domination suédoise, suivie d'une domination russe ou polonaise plus «féodale». Voir ma dernière question, http://history.stackexchange.com/questions/11474/why-did-poland-move-in-the-opposite-direction-from-western-europe-in-the-16th-18th siècles Donc J'ai rapporté 1000 ans ce phénomène aux Mérovingiens.
@TomAu C'est plus un reflet de la domination polonaise / russe que de la féodalité. Et cet article n'est qu'un tas de foutaises.
@LennartRegebro: Je n'aime pas le terme «un tas de hogwash». Mais j'ai supprimé le message parce que je pense maintenant qu'il était "sans fondement" ou "mal fondé".
Eh bien, oui, vous avez raison, les recherches dans le dictionnaire donnent en fait un "non-sens" comme synonyme de "hogwash" et ce n'est pas vrai. Ce billet de blog est incorrect à plusieurs niveaux. Mais c'est parfaitement compréhensible, et donc pas vraiment "absurde". Je retire donc la déclaration précédente, l'article n'est pas de la folie.


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...