Question:
Pourquoi n'y a-t-il pas de grandes villes sur la côte atlantique de la France?
don57
2016-01-24 05:07:42 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je vois Bordeaux et Nantes, mais ils sont un peu à l'intérieur des terres. Les États-Unis en ont plusieurs comme New York, Boston, Miami, Charleston.

Je vais deviner que cela a à voir avec le commerce. La France a réalisé l'essentiel de son commerce soit par voie terrestre, soit via ses ports du nord (canal) et du sud (méditerranéen) pendant la période où ses villes se développaient, tandis que les colonies américaines faisaient l'essentiel de leur commerce avec l'Europe via les ports côtiers et les grandes villes se développaient autour. ces centres commerciaux.
Je suppose que c'est en grande partie une question de bons ports. Boston a sa baie abritée, tout comme New York. D'autres grandes villes côtières, comme Philadelphie et Baltimore, sont un bon chemin vers l'amont. (Miami ne compte pas vraiment, car elle est récente et tournée vers le tourisme.) La France ne semble tout simplement pas avoir beaucoup de bons ports sur la côte atlantique.
La question peut encore être intéressante, mais comparer le développement urbain de la France avec plus de 2000 ans de développement relatif continu avec les États-Unis avec un développement relativement récent de l'extérieur n'est probablement pas une très bonne idée.
New York est également un peu à l'intérieur des terres.
Manque de ports / particularités du littoral?
Sept réponses:
#1
+53
Schwern
2016-01-24 07:36:26 UTC
view on stackexchange narkive permalink

D'abord parce que la plupart des villes françaises sont beaucoup plus petites que les villes américaines. Comparez une liste de villes françaises par population avec la même liste pour les États-Unis. Il y a 11 villes aux États-Unis plus grandes que la deuxième en France (Marseille avec ~ 855 000) et 34 plus grandes que la 3e (Lyon avec ~ 500 000).

Deuxièmement, il y a de grandes villes côtières de l'Atlantique ... selon les normes françaises.

Nantes et Bordeaux sont définitivement des ports, ils ne sont que de grands fleuves navigables . Bordeaux est en amont de la Garonne et Nantes est sur la Loire. Un port océanique sur une rivière est un grand avantage pour le transport à l'intérieur des terres, et en étant loin de la rivière en amont de la côte, ils fournissent un port abrité. Portland, Oregon est de la même manière, un port majeur situé à 70 miles en amont du fleuve Columbia depuis l'océan Pacifique.

Enfin, la côte atlantique de la France est environ 3 fois plus courte que la côte atlantique des États-Unis. Il y a donc moins d'espace pour les villes.

Je vais spéculer ici, mais la géographie peut aussi jouer un rôle: il est possible que la côte atlantique de la France contienne moins de ports naturels que les États-Unis, ou que les vents le golfe de Gascogne a rendu difficile l'accès à terre. J'adorerais que quelqu'un s'occupe de cela.


Mais même avec tout cela, la France n'est tout simplement pas très centrée sur l'Atlantique et c'est là que son histoire entre en jeu. Quand les villes françaises ont été fondées il n'y avait personne avec qui faire du commerce outre-Atlantique. La Gaule (ce que les Romains appelaient la région) a été conquise par les Romains en 51 avant JC et au moment où les Européens ont commencé à commercer avec l'Amérique, la France avait déjà établi ses villes depuis mille ans.

Ses partenaires commerciaux océaniques seraient au nord (Grande-Bretagne, Norvège, Allemagne, États baltes, Russie) ou au sud (Italie, Afrique du Nord, Balkans, Empire ottoman). Étant une nation continentale, le commerce intérieur le long des rivières était plus important. Sur les 10 villes les plus peuplées de France, 5 se trouvent sur les fleuves intérieurs (Lille, Paris, Lyon, Toulouse et Strasbourg), 3 sont sur la côte sud (Nice, Montpellier, Marseille) et 2 sont sur l'Atlantique (Bordeaux, Nantes).

Ces deux tableaux sont-ils directement comparables? En France, les grandes remorques sont généralement réparties dans de nombreuses petites villes.Par exemple, la ville de Marseille elle-même ne compte que 855000 habitants (le nombre affiché dans le tableau), mais en réalité la métropole compte 1,8 million d'habitants. Cela se passe-t-il également à la table des États-Unis?
@NajibIdrissi: Oui, ils sont comparables. La liste liée pour les États-Unis est celle des [lieux incorporés] (https://en.wikipedia.org/wiki/Municipal_corporation), ce qui est comparable. Si vous souhaitez comparer des zones métropolitaines (inclut des zones supplémentaires au-delà de la ville réelle), il existe des listes pour cela (pour les États-Unis, voir plusieurs liens dans la barre latérale droite sur la page Wikipédia liée). Exemple: Zone constituée: New York: 8 491 079; Paris: 2 229 621. Région métropolitaine: New York: 23 484 225; Paris: 12 341 418.
La question reconnaît déjà Bordeaux et Nantes mais les rejette pour être à l'intérieur des terres, pas pour être trop petites. Je ne suis donc pas sûr que vos arguments concernant la taille des villes soient tout à fait pertinents.
@DavidRicherby Je l'ai abordé directement. Bordeaux et Nantes sont de grands fleuves navigables qui mènent directement à la mer. Ce sont des ports de l'Atlantique. Portland, Oregon, à 70 miles de l'océan jusqu'à la Columbia, est un port du Pacifique. Londres, à 20 miles de la mer jusqu'à la Tamise, est un port.
@NajibIdrissi Les tailles absolues n'ont pas d'importance, ce qui compte c'est la taille par rapport aux autres villes françaises. Nantes, selon les normes françaises, est une grande ville.
De plus, depuis longtemps, l'Atlantique a été une plus grande source de problèmes que la richesse. Les Vikings ont fait des ravages jusqu'au XIe siècle, puis la France a été en guerre contre l'Angleterre, pendant plus de 200 ans sur 8 siècles. Il y a eu d'innombrables invasions du côté atlantique. Les villes devaient être murées et étaient toujours menacées, ce qui entravait leur croissance. Découvrez l'histoire de [La Rochelle] (https://en.wikipedia.org/wiki/La_Rochelle), ville côtière emblématique, qui fut le plus grand port français de l'Atlantique jusqu'au XVe siècle.
Histoire, ils ont été fondés par des tribus germaniques post-romaines. Ces deux cam de l'intérieur. Les Gallois celtiques (Britanniques, Gallois et Irlandais partagent également cet héritage) ont fondé une ville qui est devenue un point chaud de la guerre de 100 ans. Ensuite, entre les Vikings (comme mentionné), les Anglo-Saxons tentent de revendiquer des terres ancestrales; une longue histoire amère avec la flotte la plus puissante du monde depuis des siècles, l'intérieur des terres semble beaucoup mieux.
@user3916597 Je ne pense pas que ce soit correct. Les grandes villes françaises d'aujourd'hui ont été fondées avant ou pendant l'époque romaine et par des peuples non germaniques. Paris (Celtes), Marseille (Grecs), Lyon (Romains), Toulouse (Romains), Nice (Grecs), Nantes (natifs), Strasbourg (Romains), Bordeaux (Celtes). La plupart ont été conquis par les Romains. Dans le top 10, seuls Montpellier et Lille (qui est en Flandre) sont d'origine post romaine.
Il n'y a pas de grandes villes françaises sur la côte nord, donc je pense qu'il y a d'autres facteurs ici.
#2
+24
Relaxed
2016-01-24 18:45:46 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Bordeaux et Nantes sont des villes majeures et leur proximité avec la côte atlantique a été la clé de leur développement donc la France n'a rien d'inhabituel à cet égard, elle possède quelques grandes villes portuaires sur la côte atlantique.

La question est donc vraiment une question de géographie locale. Ces villes sont situées à quelques dizaines de kilomètres du littoral actuel, principalement parce qu'elles sont beaucoup plus anciennes que les villes américaines. Les estuaires étaient des endroits pratiques pour construire des ports et ce n'est que récemment que la taille des navires est devenue un problème.

En fait, Saint-Nazaire, un port / ville situé près de Nantes et très étroitement associé à celui-ci s'est développé au 19ème siècle spécifiquement parce qu'il est plus proche de la haute mer. Vous pouvez regarder Brême / Bremerhaven pour un développement quelque peu lié en Allemagne et même à Rotterdam, alors qu'il atteint jusqu'à Hoek-van-Holland a en fait un centre situé à environ 40 km de la côte actuelle, avec les parties les plus récentes. du port s'étendant toujours plus vers la mer. Hambourg est similaire aussi.

Une autre question est de savoir pourquoi les ports de l'Atlantique français sont relativement petits (comparez Le Havre et Dunkerque - Nantes et Bordeaux sont encore plus petits - avec Rotterdam, Hambourg ou Anvers). Ici, le facteur majeur est le manque de bonnes connexions avec un grand arrière-pays, ce dont les ports français souffrent encore (en revanche, Rotterdam est extrêmement bien reliée à la région de la Ruhr par exemple). Ce n'est pas un hasard si Marseille (au fond de la vallée du Rhône, axe de transit majeur) est le plus grand port de France et l'une de ses plus grandes villes également.

Ça y est - l'âge des villes. Considérez la mer comme une route ouverte et les navires comme le moyen de transport le plus rapide et le plus efficace. Il est logique de naviguer aussi loin que possible à l'intérieur des terres avant de transférer des marchandises et des passagers vers des réseaux routiers lents et fastidieux. Ainsi, les principaux ports seront en amont des rivières. C'est aussi plus sûr, car la côte atlantique ouverte est un endroit dangereux pour un navire. (C'est moins un problème en Méditerranée, donc les ports méditerranéens peuvent être côtiers) Ce n'est que lorsque le rail puis le transport routier motorisé ont augmenté la vitesse sur terre qu'il a été logique de construire des ports maritimes sur la côte elle-même.
#3
+4
Scott
2016-01-25 07:37:43 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les villes américaines ont été construites assez récemment. Lorsque les premières villes ont été fondées, les principaux partenaires commerciaux étaient l'Europe - tous situés à l'est de la côte Est.

Les villes de France ont été construites il y a longtemps. Lorsque les premières villes ont été fondées, les Français pouvaient.

Voyager vers le Nord et rencontrer les Anglais.

Voyager vers l'Est et rencontrer la Belgique, l'Allemagne, la Suisse et l'Italie.

Voyagez vers le sud et rencontrez l'Espagne et l'Afrique.

Il serait surprenant qu'il y ait certaines des plus grandes villes de France à l'ouest.

#4
+2
Ian Ringrose
2016-01-25 18:36:42 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les ports français étant bien implantés sur la Manche et la Méditerranée bien avant, il y avait un véritable commerce outre-Atlantique. La population française vivait donc à proximité de ces ports de la Manche et de la Méditerranée.

Il faut donc se demander quel est l'intérêt d'un port sur l'Atlantique? Les marchandises devraient encore être transportées vers les centres de population, le transport terrestre coûte plus cher que de les laisser sur un bateau pour une courte distance supplémentaire.

La distance supplémentaire par voie maritime pour se rendre dans un chenal ou un port méditerranéen en France n'est pas si grande car la côte atlantique de la France est beaucoup plus courte que la côte atlantique des États-Unis.

Donc, les ports qui pouvaient être mis en caisse à bas prix sur les estuaires avaient du sens pour desservir la population proche d'eux, mais cela n'a jamais été un investissement important pour créer de grands ports pour desservir la population du reste de la France.

La population française avait déjà déménagé dans les villes avant que le commerce outre-Atlantique ne devienne un problème et, comme indiqué ci-dessus, il y avait peu d'avantages réels à déménager à nouveau. Aux États-Unis, il n'y avait pas de population (blanche) avant le début du commerce transatlantique.

#5
+2
Tom Au
2016-01-26 07:00:05 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Réponse courte: il y a peu de rivières en France qui se jettent dans l'Atlantique en France, et peu de ports naturels sur l'Atlantique.

Dans le cas de Bordeaux et de Nantes, il y a des rivières qui se jettent dans voies navigables intérieures. Ce ne sont techniquement pas sur l'Atlantique, ce qui est le point d'une partie de votre question.

Dans le cas de l'Amérique, il y a plusieurs villes qui sont situées soit à l'embouchure des rivières ou dans d'excellents ports naturels. Boston et Miami sont des villes «portuaires». New York est à la jonction des rivières Hudson et East, Charleston à la jonction des rivières Ashley et Cooper.

Sans oublier que la côte atlantique américaine est également beaucoup plus longue que la côte française - une poignée de grands ports (Bordeaux, Nantes, La Rochelle) pourrait suffire à la France. OTOH, les marchandises importées, par exemple, vers le port de Boston sont toujours à un demi-continent de Miami, le transport maritime y est toujours utile.
#6
+2
UChicagoManChild
2016-01-28 05:02:41 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Souvenez-vous également que les raids vikings étaient terriblement courants pendant plusieurs centaines d'années. Les villes côtières ont été particulièrement touchées en Europe du Nord. Ce raid a dissuadé l'établissement côtier pendant plusieurs centaines d'années ~ 800-1100 - la période qui a vu l'Europe sortir de l'âge des ténèbres. Comme il n'y avait pas d'acteurs compétents au niveau de l'État pour protéger les communautés vulnérables, certaines ont été abandonnées après avoir été attaquées plutôt que reconstruites.

Comme beaucoup d'autres l'ont noté, la longue histoire de la France tendait à pointer dans toutes les directions sauf vers l'ouest. Jusqu'à l'âge de l'exploration - débutant au milieu du XVe siècle - personne, France incluse, ne naviguait vers l'ouest. Cela ne veut pas dire, cependant, que l'Atlantique n'était pas une ressource économique importante. Cela n'exigeait tout simplement pas de grandes villes portuaires.

#7
+1
user13203
2016-02-01 22:52:21 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Comme mentionné par @Schwern, les conditions dangereuses du golfe de Gascogne rendent la zone difficile, même pour les opérations d'expédition modernes. Je cite le problème récent du transporteur de voitures Modern Express:

"Les vents soufflent d'Amérique vers l'Europe et les vagues se développent tout le long de leur trajet d'ouest en est", explique le professeur Adrian New, de le Centre national d'océanographie.

"Ces vagues de houle peuvent être ressenties dans le golfe de Gascogne si vous êtes toujours en eau profonde à 100 miles. Elles deviennent alors des vagues plus courtes et plus agitées lorsque vous atteignez le plateau continental."

Les vagues de houle sont de longues vagues en pente d'environ 20 pieds de haut, mais des vents violents peuvent les rendre à la fois plus grandes et plus raides. Les coups de vent sont les plus probables dans la baie d'octobre à mars.

Source: BBC, 1er février 2016

Un vote négatif sans commentaire? Merci...


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...